Partenariats

CENTRE DE RECHERCHE SUR L’ACTION LOCALE (CERAL) de l’Université Paris 13 est un laboratoire pluridisciplinaire composé de sociologues, de politistes, de juristes et d’historiens du droit. Il regroupe et de rassemble des chercheurs d’horizons et de disciplines différents, afin de leur permettre de confronter et d’échanger leurs expériences . Sa volonté est de fournir des réflexions et des pistes de recherché sur plusieurs thèmes communs, comme l’organisation du pouvoir local, la participation et l’engagement des acteurs locaux, les  politiques publiques… Il intègre un certain nombre de données et de concepts actuels : mondialisation, globalisation, développement territorial, développement durable, démocratie participative, démocratie consensuelle, gouvernance multiniveaux…
http://www.univ-paris13.fr
INSTITUT DE LA CONCERTATION (IDC).
L’Institut de la concertation est un réseau national dédié à la concertation, lieu de débat et de réflexion de ceux qui, dans l’exercice de leur activité professionnelle, militante ou élective, s’interrogent sur l’amélioration et la diffusion des pratiques de concertation. Ses champs sont ceux du territoire, des grands aménagements, des politiques de la ville, du transport, de l’environnement, du développement local, de l’énergie, de la santé, des conflits d’usage, des rapports sciences-société et de tous les enjeux d’une gestion partagée de l’espace et des ressources.
La concertation se professionnalise. La mise en œuvre de dispositifs participatifs, l’aide et le conseil aux opérateurs locaux et nationaux, l’intervention directe dans les processus de médiation, la recherche et l’évaluation de la concertation donnent lieu à une montée en compétence et à une spécialisation débouchant sur l’apparition de nouveaux métiers et de nouvelles fonctions.
Professionnels et acteurs de la concertation, exerçant notre activité au sein de cabinets de conseil, d’organismes de recherche ou de formation, de collectivités territoriales et d’autres organismes publics ou privés, constatent que les dispositifs de concertation et de débat public se multiplient, sous l’effet l’attente des acteurs sociaux et des injonctions réglementaires, dans des domaines comme celui de l’aménagement du territoire, de l’environnement, de la ville, de la maîtrise des sciences et des techniques.
Attachés à prévenir toute dérive conduisant à des pseudos-concertations ou à une réduction des espaces de dialogue, il milite pour de véritables espaces de débat social, de co-construction de projets et de politiques, de participation citoyenne. Pour cela il travaille pour :
•    échanger sur les pratiques, sur leurs fondements théoriques et méthodologiques,
•    améliorer leur visibilité aux yeux des décideurs et notamment des collectivités
•    territoriales, des organismes publics et des entreprises,
•    créer des espaces de confrontation productifs entre chercheurs, praticiens et commanditaires,
•    encourager la formation
•    interroger l’action publique sur les modalités d’appui à la concertation.

http://www.institutdelaconcertation.org

DÉMOCRATIE ET PARTICIPATION (Groupe d’intérêt scientifique Participation du public, décision, démocratie participative)
Présidé par le CNRS, il a pour objet de développer la recherche sur la participation du public aux processus décisionnels et sur la démocratie participative, en permettant notamment la coordination, l’échange et la mutualisation des travaux de ses membres
Le GIS Démocratie et Participation est un outil privilégié de dialogue entre la communauté des chercheurs en sciences humaines et sociales et les organismes partenaires du GIS (CNRS, IFSTTAR, IRSTEA, CIRAD, INRA…), les institutions et entreprises ayant en charge la mise en œuvre de la participation du public aux processus décisionnels, comme ADEME, IRSN, Association des régions de France (ARF), Commission nationale du débat public (CNDP), Réseau ferré de France (RFF), Réseau de transport d’électricité, EDF… et la société civile.
Les travaux du GIS Démocratie et Participation s’étendent à l’ensemble des champs où se rencontrent des mouvements collectifs et des processus d’institutionnalisation impliquant des citoyens dans l’élaboration et la mise en œuvre de l’action et de la décision publique : démocratie sociale, démocratie sanitaire, démocratie technique et ouverture de l’expertise à la société, démocratie locale et gestion de proximité, utilité publique et concertations conduites à diverses échelles  territoriales dans de multiples domaines (services publics, risques, alimentation, école, politiques sociales, santé environnementale…).
Le GIS Démocratie et Participation organise des journées doctorales, en collaboration avec une cinquantaine de laboratoires et de groupes, sur la participation du public et la démocratie participative. Celles-ci témoignent de son ouverture thématique qui ambitionne d’appréhender la multiplicité des expériences participatives dans le monde, de rendre compte de leur émergence dans des contextes politiques variés, de leur adaptation à des situations de décision différenciées, d’analyser leurs fondements normatifs et juridiques, leur déroulement et leurs résultats, enfin d’étudier leurs multiples effets et d’éclairer les enjeux de leur institutionnalisation en norme de gouvernement.
En favorisant la confrontation de travaux puisant aux diverses conceptions de la démocratie, conduits dans une distance critique ou une proximité vis-à-vis de la démocratie participative, relevant des différents courants de recherche qui traversent les disciplines des sciences humaines et sociales, le GIS Démocratie et Participation entend être un instrument de référence pluraliste pour la recherche française sur la démocratie participative et la participation du public aux processus décisionnels.
Son activité vise à faciliter l’audience européenne et internationale des travaux de recherche, la prise en compte de ses résultats dans l’action publique, la diffusion des connaissances en direction d’un large public.
COMMISSARIAT GÉNÉRAL À LA STRATÉGIE ET À LA PROSPECTIVE (CGSP)
Créé par le décret du 22 avril 2013. Il succède au Centre d’analyse stratégique. C’est un Lieu d’échanges et de concertation, qui apporter son concours au Gouvernement pour la détermination des grandes orientations de l’avenir de la nation et des objectifs à moyen et long termes de son développement économique, social, culturel et environnemental. Il contribue par ailleurs, à la préparation des réformes décidées par les pouvoirs publics. Jean Pisani-Ferry a été nommé, sur proposition du Premier ministre, Commissaire général à la stratégie et à la prospective en Conseil des Ministres du 24 avril 2013.
COLLÈGE INTERNATIONAL DES SCIENCES DU TERRITOIRE (CIST).
Le Collège International des Sciences du Territoire (CIST) a pour objectif de contribuer à formaliser et à organiser le champ interdisciplinaire des recherches sur le territoire à une échelle française, européenne et internationale. C’est un Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) constitué par trois partenaires fondateurs : l’Université Paris I, l’Université Paris Diderot et le CNRS, rejoints par des partenaires institutionnels (la Datar, l’IAU-IF, l’ADEME et l’INED). Son objectif est de fédérer les unités de recherche dédiées au territoire en région parisienne, de renforcer le réseau national des unités qui composent le GIS, de renforcer leurs synergies (thématiques, méthodologie, équipements et bases de données, réponses aux appels d’offre, événements de diffusion de la recherche…), et de développer l’interface recherche/formation (cours en ligne communs, participation aux Universités Numériques Thématiques, projet de « Master International des Sciences du territoire » associant les universités parisiennes mais aussi de celles de Besançon, Lausanne, Luxembourg, Louvain-la-Neuve, Metz…).
OBSERVATOIRE DE LA VILLE
Créé en 2006, l’Observatoire de la Ville s’adresse à tous les acteurs qui « font » la ville : habitants, élus, architectes, urbanistes, chercheurs… Il se veut un lieu d’information, de réflexion prospective et d’échanges, afin de créer les circonstances propices à un débat afin d’imaginer des solutions innovantes pour la ville de demain.
La ville est un concentré d’activités humaines : habitat, commerces, bureaux, éducation, culture, etc. Elle joue un rôle majeur dans la qualité de vie des habitants : c’est un lieu ou s’affrontent des enjeux politiques, économiques, sociaux. L’actualité prouve chaque jour que les questions relatives à la politique de la ville sont au cœur des préoccupations des français, suscitant de multiples interrogations et débats parmi les experts.
L’Observatoire de la Ville est à l’écoute des idées innovantes pour appréhender la ville dans sa globalité afin de progresser vers l’équité territoriale, développer les proximités du travail, du commerce et des services urbains, donner aux citoyens la possibilité d’intervenir de façon responsable sur leur environnement.
C’est un laboratoire d’idées de référence sur le thème large de l’immobilier en milieu urbain. Ses travaux regroupent des auditions et des débats d’experts (architectes, urbanistes, économistes, élus, associations, chercheurs…), des études prospectives sur les tendances socioculturelles liées aux proximités, des expositions.
Trois partenaires se sont associés à la Fondation d’Entreprise Bouygues Immobilier, AMC Le Moniteur Architecture, La Cité de l’architecture et du patrimoine de Paris, Sciences politiques (Cycle d’urbanisme) pour accompagner l’Observatoire de la Ville dans sa démarche.
www.observatoire-de-la-ville.com
LABORATOIRE EUROPÉEN D’ANTICIPATION POLITIQUE / EUROPE 2020 (LEAP 2020)
Europe 2020 est un site web consacré à l’anticipation politique européenne. Développé en partenariat avec de nombreuses organisations, des centres de recherche et des chercheurs individuels, le site Europe 2020 vise à développer la recherche en matière d’anticipation politique européenne et à diffuser plus largement des travaux en la matière. Parallèlement le site Europe 2020 soutient des initiatives innovantes qui peuvent aider l’UE à faire face aux défis centraux des prochaines décennies :
•    démocratisation de l’Union européenne
•    invention de la politique extérieure commune (avec notamment les contenus GlobalEurope 2020)
•    l’analyse prospective de la crise systémique global.
Europe 2020 a pour caractéristiques principales  :

•   d’être le premier site européen d’anticipation politique, indépendant de tout gouvernement ou groupe d’intérêt…
•    de travailler en partenariat avec un grand nombre d’organisations de la société civile, d’entreprises, d’ONG et d’institutions publiques européennes et nationales (ministères nationaux des affaires étrangères, institutions européennes, centres de recherche) ; ainsi que d’autres continents.
•    de se développer sur la base des analyses, méthodes, aspirations propres aux nouvelles générations d’européens nées après le Traité de Rome)
•   de relier son travail théorique à l’action en soutenant activement de nombreuses initiatives concrètes.
Europe 2020 structure son activité autour de quatre axes d’intervention :
•    L’information : éléments pour un débat public en Europe
  (Revues de presse Europe 2020),
•    La réflexion : l’anticipation au service de la Prise de Décision en Europe
(Séminaires d’anticipation, articles d’anticipation, rapports, notes de synthèse, lettre confidentielle mensuelle),
•    Le débat : articulation entre citoyens, « experts » et institutions
(Actions menées en partenariat avec des organisations citoyennes),
•    La formation : Préparer les ressources humaines européennes de demain
(Séminaires de formation à l’anticipation politique, Programmes de formation ad’hoc : anticipation politique, travail en réseau, innovation…).
www.europe2020.org
RÉSEAU
Fondation de la Maison des sciences de l’homme (FMSH)
Association française de Science politique (AFSP)
Institut de la concertation (IDC)
Centre d’analyse stratégique (Services du Premier ministre)
Réseau Approche critique du développement durable (ACDD)
Ars Industrialis
Fondation Internet nouvelle génération (FING)
Réseau européen d’intelligence territoriale
Observatoire de la démocratie locale
ETD (ProjET De territoire) – Centre de ressources du développement territorial
Collège européen des experts en administration publique (CEEAP)
Association française pour la rédaction et le formation en sciences sociales (AFRFESS)
Diotime (Revue internationale de didactique de la philosophie/SCEREN/CRDP de Montpellier)
Nouvelles pratiques philosophiques (NPP) / Philolabs
Parlement et citoyen (Article en date du 16/02/2013 sur le présent site)
Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie / ADEME (Programme de Recherche « Concertation Décision Environnement / CDE »)

Comments are closed.