Bernard Mérigot, anthropologue

Bernard MÉRIGOT est membre de la Société Française d’Anthropologie (AFA) (1) et participe au Séminaire «Anthropologie, psychanalyse et politique : regards sur les terrains» (Fondation Maison des sciences de l’Homme/AFA) depuis 2014.
http://www.savigny-avenir.fr/qui-sommes-nous/anthropologie-psychanalyse-et-politique-regards-sur-les-terrains/
ISAC CHIVA
Bernard MÉRIGOT a été l’élève d’Isac CHIVA (1925-2012), directeur d’études à l’EHESS,  président du Conseil du Patrimoine ethnologique au ministère de la culture, proche collaborateur de Claude LEVI-STRAUSS. Il a suivi son séminaire de 1984 à 1989.
Claude BROMBERGER et Françoise ZONABEND ont écrit après sa mort : « Par ses talents d’organisateur, de formateur, d’éditeur, par ses intuitions et ses orientations scientifiques, par ses qualités d’animateur du débat intellectuel, Isac Chiva a fortement marqué de son empreinte la scène anthropologique de la seconde moitié du xxe siècle ».
BROMBERGER Claude et ZONABEND Françoise,
« Isac Chiva (1925-2012), Terrain, n°59, 2012, p. 168-171.
Afficher l'image d'origineIsac Chiva (1925-2012) présente sa communication
« Du folklore à l’ethnologie en France et en Europe, 1936-1945 »
au colloque organisé par le MUCEM en 2003.
« Hommage à Isac Chiva. », Ethnologie française 4/2012 (Vol. 42) , p. 839-839
©  Archives photographiques Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.
QU’EST-CE QUE L’ANTHROPOLOGIE ?
L’anthropologie rassemble les sciences humaines et sociales qui étudient l’homme dans ses différentes dimensions.
  • L’anthropologie sociale, ou ethnologie, est une discipline des sciences humaines et sociales qui étudie l’homme en société. Elle analyse les rapports sociaux propres aux groupes humains en s’intéressant à la variabilité des formes de vie sociale.
  • La démarche anthropologique prend comme objet d’investigation des unités sociales limitées à partir desquelles elle tente d’élaborer une analyse de portée générale, appréhendant la totalité de la société au sein de laquelle ces unités s’insèrent (2).
  • L’anthropologie, en tant que méthode de production de connaissances, est fondée sur une pratique d’enquête ethnologique de terrain, appelée aussi enquête par immersion, observation participante, ethnographie… Le « terrain » consiste à observer, à s’entretenir, à participer, à intervenir… avec les personnes composant les groupes sociaux étudiés. Sa finalité est de comprendre « de l’intérieur » leur univers matériel, symbolique et imaginaire.
C’est une méthode de décentrement qui consiste à produire une connaissance sur la société globale en se plaçant selon le point de vue d’un groupe particulier. Elle constitue un « regard éloigné » selon l’expression de Claude Levi-Strauss : l’ethnologue, à la fois proche et distant, interroge les implicites et les évidences, les déconstruit et les analyse. (3)
C’est une méthode comparative dans la mesure où son corpus de connaissance est constitué au travers de l’exploration de la diversité des sociétés existantes, ou bien qui ont existé, et de leur comparaison.
L’ANTHROPOLOGIE ET LE MICROLOCAL
Parmi les sciences sociales, « L’anthropologie est sans aucun doute celle qui se révèle la plus attachée au pôle microlocal. Le rôle central de la notion de terrain a constitué historiquement l’originalité de l’anthropologie dans une méthodologie construite sur l’immersion dans un microcosme de relations interpersonnelles ».
BAZIN Laurent
, BENVENISTE Annie, SELIM Monique, « Immersions ethnologiques dans le monde global », Journal des anthropologue, n° 96-97, 2004. URL : http://jda.revues.org/1765
Bernard MÉRIGOT
RÉFÉRENCES
1. ASSOCIATION FRANÇAISE DES ANTHROPOLOGUES (AFA).
http://www.afa.msh-paris.fr/
2. KILANI Mondher,
« Introduction à l’anthropologie », Lausanne, Payot, 1992, p. 33.
AUGÉ Marc,
« Symbole, fonction, histoire. Les interrogations de l’anthropologie », Paris, Hachette, 1979, p. 197-198.
ALTHABE Gérard,
« Le quotidien en procès », Dialectiques, n° 21, pages 67-77.
3. LÉVI-STRAUSS, Le regard éloigné, Paris, Plon, 1983.
CONSEIL MONDIAL DES ASSOCIATIONS D’ANTHROPOLOGIE .World Council of Antropological Associations (WCAA).
The World Council of Anthropological Associations (WCAA) is a network of national, regional and international associations that aims to promote worldwide communication and cooperation in anthropology. Its primary objectives are :
•  to promote the discipline of anthropology in an international contex,
•  to promote cooperation and the sharing of information among world anthropologists,
to promote jointly organized events of scientific debate, and co-operation in research activities and dissemination of anthropological knowledge.
Mention du présent article http ://www.savigny-avenir.info ISSN 2261-1819 Dépôt légal du numérique, BNF 2013

Comments are closed.