Ressources pédagogiques

http://www.savigny-avenir.info

 TERRITOIRES ET DÉMOCRATIE NUMÉRIQUE LOCALE
L’homme citoyen du monde
« (Une) Anthropologie comme connaissance du monde, devant faire site à l’école, doit recevoir précisément l’appellation de pragmatique, non pas lorsqu’elle comporte une connaissance étendue des choses qu’on trouve dans le monde (…) mais lorsque qu’elle comporte une connaissance de l’homme comme citoyen du monde. »
KANT Emmanuel,
Anthropologie du point de vue pragmatique, Vrin, 1964, p.11. Traduction de Michel FOUCAULT. («connaissance du monde», «école», «pragmatique», «choses», «citoyen du monde» sont en italiques dans l’édition citée).
L’étranger en nous.
« Dieu, grâce à qui nous apprenons que parfois ce que nous croyions nôtre nous est étranger, et que ce que nous croyions étranger est nôtre parfois. »
SAINT AUGUSTIN, Soliloques.
Augustin d’Hippone (354-430), né à Ahras (Algérie) et mort à Hippone (Algérie). Philosophe et théologien chrétien d’origine berbère.
NOS DOMAINES •  Gouvernances locales  •  Démocratie expérimentale   •  Démocratie participative   •  Expertise citoyenne  •  Intelligence territoriale  •  Éditorialisation numérique des territoires    •    Identités locales   •  Récits de politique publique locale (Local policy narrative).
NOTRE OBJET. •  Ouvrir l’espace public à toutes les informations publiques •  Soutenir les questionnements citoyens •  Favoriser les réponses collectives •  Contribuer à faire progresser les consensus individus/collectivités.
NOS ACTIVITÉS. Recherche, intervention, conseil, formation, enseignement, publication… Notre groupe développe une démarche qui interroge sans relâche trois concepts : le territoire, le politique, le numérique. Pour cela, nous mobilisons  – de façon critique – différentes sciences sociales : philosophie, sociologie, histoire, anthropologie, ethnologie, sciences du politique, études du numérique, économie… – en les mettant au service de la democratia localis, la démocratie locale.
•  Quels sont les fondements qui établissent la légitimité de la démocratie locale ?
•  Quels sont les obstacles qui s’opposent  à la reconnaissance de la démocratie locale ?
•  Quels sont les moyens qui permettent l’accomplissement de la démocratie locale ?
NOTRE THÉMATIQUE. CINQ  QUESTIONS
•    Les pratiques des pouvoirs en place répondent-elles à l’idéal démocratique des territoires et de ses populations ?
•    Les évolutions territoriales peuvent-elles  être laissées dans les seules mains des responsables politiques ?
•   De quelles compétences expertes la société civile (entreprises, associations, citoyens…) dispose-t-elle pour repenser les modes de fonctionnement publics des territoires ?
•    Comment l’expertise collective (citoyenne, associative, participative, collaborative…) émerge-t-elle ? Comment est elle reconnue ?
•    Comment le numérique modifie t-il les relations entre les pouvoirs et les citoyens ?
NOS ACTIONSUn site Internethttp://www.savigny-avenir.info qui est un média numérique (ISSN : 2261-1819. Dépôt légal du numérique, BNF). Sa ligne éditoriale consiste à analyser les  rapports entre les pratiques des pouvoirs en place et l’idéal démocratique territorial. Il comprend plus de 2 000 articles et 3 000 scans de documents et de photos.    •  Une publication numérique hebdomadaire : La Lettre de Mieux Aborder L’Avenir.  Le premier numéro a été publié le lundi 20 août 2012.  •  Une recherche-action : Territoires et démocratie numérique locale lancée en 2009.  •  Un séminaire de recherche autour de thèmes annuels.  •  Des stages de formation.   Une association : Mieux Aborder l’Avenir (MALA) qui est à l’origine de la démarche du programme de recherche, d’expertise et  d’intervention.
« A my lecteur, fuyant la bonne volonté et affection singulière que nous avons toujours porté et portons de plus en plus au public. (…)  Nous te prions, bénévole lecteur, de prendre en gré notre labeur, et nous donner par ce moyen occasion de mieux faire pour l’advenir ».
Christophe de SAVIGNY,
Partition générale de tous les arts libéraux, 1587.
1. RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

Nous proposons un certain nombre de bibliographies d’articles en ligne portant sur des sujets liés à l’environnement et à la citoyenneté. Tous les articles comprennent eu-même des bibliographies.
INONDATIONS CAUSÉES PAR LES RIVIÈRES
NUISANCES CAUSÉES PAR LES AVIONS AUX RIVERAINS SURVOLÉS
2. NOS ACTIONS
  • Un site collaboratif. Le programme Territoires et démocratie numérique locale est hébergé par le site http://www.savigny-avenir.info, qui est un site collaboratif sans but lucratif (Non Profit Organization, NPO) supporté par une association Loi de 1901.
  • Un média numérique. Le site, comme tous les médias reconnus, possède un International Standard Serial Number (ISSN 2261-1819) attribué par le Dépôt légal du numérique de la Bibliothèque Nationale de France (BNF).
  • Un objet défini. ll concerne des recherches et des actions publiques, citoyennes, attachées aux territoires qui sont développées selon les modalités de la recherche-action.
Des rochers et de l’écume, qui est le plus durable ? Le rocher sur lequel la vague vient frapper, ou bien l’écume, faite d’air et d’eau, que le vent disperse ?   ©  Photo CAD /BM
Nous pensons avec René CHAR que « Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience». Tous ceux qui interviennent dans l’espace public s’exposent. Ils se trouvent nécessairement impliqués.
Autant certaines mises en cause s’inscrivent dans un libre débat public, respectueux et équilibré, autant d’autres interventions légitimes provoquent de la part des pouvoirs en place des accusations personnelles qui nient  la liberté : elles visent à réduire et à empêcher la capacité d’agir citoyenne. Des suspicions et  des accusations  visent les acteurs directs comme leurs partenaires.
Pourquoi faites vous ça ?  Ce n’est pas normal que vous fassiez ça. Pourquoi avez-vous fait ça ? Vous n’avez pas le droit de dire ça !  En un mot, de quoi vous mêlez-vous ? Vous avez des intentions cachées.
Chaque intervention d’une recherche-action est un mode de perturbation des pouvoirs publics locaux en place. Elle interroge ce qu’ils ont fait, ce qu’ils font, ce qu’ils ne font pas, ce qu’ils ont l’intention de faire, aussi bien que ce qu’ils n’ont pas l’intention de faire, et surtout leurs pratiques d’empêchement qui consistent à interdire que d’autres qu’eux  fassent une chose à leur place. La question qui les anime semble être : comment empêcher l’autre – le citoyen, l’habitant, le contribuable, l’usager, l’association, le chercheurs… – de penser et d’agir, d’enquêter, d’interroger, d’écrire, de publier, de proposer, selon des modes relevant de la participation et de la concertation, tout simplement produire ce que l’on appelle le commun.
LES QUATRE PÔLES DE NOS ACTIVITÉS
•  Pole Médias
•  Pole Enquêtes de terrain
•  Pole Recherches et Publications
•  Pole Formations
NOTRE MUSIQUE
Disclosure You and Me (Flume Remix) Feat Eliza Doolittle
https://www.youtube.com/watch?v=OUkkaqSNduU

https://www.youtube.com/watch?v=bu2ht9c-FFU

«QUI SOMMES-NOUS ?»
. On trouvera dans le bandeau du présent site le menu  «Qui sommes-nous ?» qui contient les rubriques :
Recherche-action « Territoires et démocratie numérique locale »
« Mieux Aborder L’Avenir » (MALA)
« La Lettre du lundi de Mieux Aborder L’Avenir »
Christophe de Savigny (1530-1587)
Groupe de recherche sur le Marais Breton Vendéen (GRMBV)
Culture Arts Découverte (CAD)
École du développement durable – Guide écocitoyen – Les Tritout – École des déchets Partenariats
Anthropologie, psychanalyse et politique. Regards sur les terrains.
FOIRE AUX QUESTIONS
Toute enquête, toute recherche, toute action menée dans l’espace public local peut produire trois effets :
• elles peuvent se dérouler dans une relative indifférence,
• elles peuvent produire des manifestations d’intérêt, des encouragements, des soutiens et des félicitations…
• elles peuvent produire méfiances, incompréhensions, critiques, hostilités, remises en cause, accusations, rumeurs, harcèlements…
En conséquence, il est normal que nous tenions publiquement une Foire aux questions (FAQ), terme calqué sur l’anglo-américain Frequently Asked Questions, signifiant «questions fréquemment posées», liste de questions apparaissant de façon récurrente, accompagnées des réponses correspondantes, avec de façon succincte, des références précises.
(Saisie en cours)
www.youtube.com/watch?v=TZ5Zwrcvvaw
Mention du présent article http ://www.savigny-avenir.info
ISSN 2261-1819
Dépôt légal du numérique, BNF 2013

Comments are closed.