Category Archives: Rhétorique politique

Savigny-sur-Orge. Les vraies raisons de la remise en cause de la pratique sportive du base-ball

VIOLENCE DU POUVOIR MUNICIPAL, POUVOIR DE LA VIOLENCE MUNICIPALE « Spicher, t’es où, on veut un rendez-vous ! » Grandes banderoles en main et casquette de leur club vissée sur la tête, les enfants du club de base-ball de Savigny hurlent dans les … Continue reading

Posted in Actualités, Base-ball, Démocratie anti-participative, Gouvernance locale, Rhétorique politique, Savigny-sur-Orge, Services publics locaux | Commentaires fermés

Les arguments politiques obéissent-ils à un « plan de circulation rhétorique » ?

LA LETTRE DU LUNDI DE MIEUX ABORDER L’AVENIR Tous les arguments politiques sont-ils consommables ? Peuvent-ils être entendus, ou lus, sans dommage pour la santé ? Pas sûr. Telle en effet la question que l’on se pose en lisant les textes des … Continue reading

Posted in Gouvernance locale, Intelligence territoriale, Pathologies du pouvoir politique, Rhétorique politique | Commentaires fermés

Les attributions causales en rhétorique politique (André Gosselin) La Lettre du Lundi

EN POLITIQUE, QUELLES SONT LES CAUSES ? QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES ? Comment fonctionne la rhétorique politique ? André GOSSELIN rappelle dans son livre sur Les attributions causales en rhétorique (1) que « l’essentiel de la rhétorique politique consiste en des … Continue reading

Posted in Concertation territoriale, Gouvernance locale, Idées politiques, La lettre du lundi MALA/Savigny-avenir, Rhétorique politique, Science politique | Commentaires fermés

De quoi le discours politique est-il le nom ? (Barthes et Aristote)

Qu’est-ce que le discours politique ? Comment le définir ? Roland BARTHES a répondu à cette question de façon pertinente et forte en définissant le principal attribut du « discours de pouvoir » : « J’appelle discours de pouvoir tout discours qui engendre … Continue reading

Posted in Discours des pouvoirs en place, Discours politique, Rhétorique politique | Commentaires fermés