Plan local d’urbanisme (PLU) communal : la méthodologie SWOT / MOFF (Commune de Savigny-sur-Orge)

COMMENT PRENDRE UNE BONNE DÉCISION EN MATIÈRE D’URBANISME ET DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ?

S’interroger sur le territoire d’une commune revient à questionner les correspondances qui existent entre deux entités :

  • une réalité,
  • les modes de reconnaissance et d’appropriation individuels et collectifs de ceux qui y habitent et y travaillent.

Comment expliquer les inégalités présentes qui existent entre des communes limitrophes, qu’elles soient patrimoniales, paysagères, écologiques, urbanistiques, ou encore en matière d’équipements locaux, sinon en prenant en compte l’histoire des dynamiques urbaines spécifiques que chacune a connu ? Ce sont elles qui ont déterminé les conditions de vie actuelle de ses habitants. Et c’est à partir d’elles que se construit leur devenir. Comment ? Nous proposons d’y répondre en appliquant la méthodologie SWOT.

Panneau exposé lors de la présentation publique d’un Plan local d’urbanisme (PLU). © Photographie CAD/BM.

Le mot « SWOT » est un acronyme anglais qui signifie :

  • Strengths (Forces ou Atouts),
  • Weaknesses (Faiblesses),
  • Opportunities (Opportunités),
  • Threats (Menaces).

La traduction littérale est en français FFOM.

  • Forces,
  • Faiblesses,
  • Opportunités,
  • Menaces.

Plusieurs  traductions se sont développées comme  AFOM :

  • Atouts,
  • Faiblesses,
  • Opportunités,
  • Menaces.

ou bien MOFF :

  • Menaces,
  • Opportunités,
  • Forces,
  • Faiblesses,

L’analyse SWOT (Strengths/ Weaknesses/ Opportunitie/ Threats), ou AFOM (Atouts/ Faiblesses/ Opportunités/ Menaces), ou encore MOFF (Menaces / Opportunités / Forces / Faiblesses) est un outil d’analyse stratégique. Il combine :

  • l’étude des forces et des faiblesses d’une organisation, d’un territoire, d’un secteur…
  • avec celle des opportunités et des menaces de son environnement,

afin d’aider à la définition d’une stratégie de développement. (1)

Le but de l’analyse est :

  • de prendre en compte dans la stratégie à la fois les facteurs internes et externes,
  • de maximiser les potentiels des forces et des opportunités,
  • de minimiser les effets des faiblesses et des menaces. (2)

La méthodologie SWOT (analyse et matrice) est utilisée par de nombreux analystes (consultants, aménageurs, urbanistes, économistes, financiers…). Elle sert à analyser, diagnostiquer, décrire :

  • un état de l’existant : une situation, un environnement…
  • une dynamique opérationnelle : un processus, un projet…
  • l’évaluation d’une volonté et de ses effets : une politique, une stratégie…

Elle résume les éléments à prendre en compte pour prendre une « bonne décision ».

LE TABLEAU SWOT

Un tableau SWOT comprend 4 cases :

Verticalement : 2 colonnes.
  – Celle de gauche recueille la liste des éléments ayant une incidence positive ou favorable sur l’objet étudié
  – Celle de droite recueille la liste des éléments ayant une incidence négative ou défavorable sur l’objet étudié.

Horizontalement : 2 lignes.
  – Celle du haut recueille la liste des éléments dits « internes », c’est-à-dire faisant partie de l’objet étudié, donc réputés pouvant être pilotés ou régulés.
  – Celle du bas recueille la liste des éléments dits « externes », c’est-à-dire se situant hors de l’objet étudié (dans son environnement), donc réputés représenter une véritable contrainte d’ordre externe, c’est-à-dire, a priori, non maîtrisable.

Au croisement des colonnes et des lignes sont donc situées 4 cases destinées à recevoir l’information pertinente.

  • Case S : les Forces (facteurs positifs et d’origine interne)
  • Case W : les Faiblesses (facteurs négatifs et d’origine interne)
  • Case O : les Opportunités (facteurs positifs et d’origine externe)
  • Case T : les Menaces (facteurs négatifs et d’origine externe)

Un bon exemple de grille d’analyse SWOT concernant le diagnostic du Plan local d’urbanisme (PLU ) de la commune de Savigny-sur-Orge (37  000 habitants) a été publié sous la direction de Sylvie MONNIOTTE par les éditions Culture Arts Découverte / CAD en 2012 (2).

ÉLABORATION DU DIAGNOSTIC
DU PLAN D’URBANISME DE SAVIGNY-SUR-ORGE
Observations et propositions
Janvier 2012

Analyse SWOT pour l’élaboration du diagnostic du Plan local d’urbanisme (PLU) de la commune de Savigny-sur-Orge, Observations et propositions établies sous la direction de Sylvie MONNIOTTE, Culture Arts Découverte / CAD Éditeur, 2012, 42 p. + annexes. Dépôt légal mars 2012. ISBN 979-10-91106-00-9.

RÉFÉRENCES
1. COMMISSION EUROPÉENNE (EUROPEAN COMMISSION),
L’Analyse SWOT, 2001.
2. JEUNE CHAMBRE ÉCONOMIQUE FRANCAISE (JCI), Guide méthodologique pour une analyse du territoire, 30 janvier 2011, 48 pages.
3. MONNIOTTE Sylvie (sous la direction de),
Contribution de l’association Élan-Savigny Environnement à l’élaboration du diagnostic du plan local d’urbanisme de Savigny-sur-Orge, Observations et propositions, Savigny-sur-Orge, Culture Arts Découverte Éditeur (CAD), 2012, 42 p. + annexes. Dépôt légal mars 2012. ISBN 979-10-91106-00-9.
L’analyse SWOT sur le projet de PLU de la commune de Savigny-sur-Orge figure en page 15.

Mention du présent article http ://www.savigny-avenir.info
ISSN 2261-1819
Dépôt légal du numérique, BNF 2012

This entry was posted in Culture Arts Découverte (CAD), La lettre de Bernard Mérigot, MONNIOTTE Sylvie, Plan local d'urbanisme PLU, SWOT (Atouts Faiblesses Opportunités Menaces)), Urbanisme. Bookmark the permalink.

Comments are closed.